Alexia Laroche Joubert évoque la mort de son premier mari, Yan-Philippe Blanc

Les élections des Miss régionales ont débuté un peu partout en France mais il faudra attendre le mois de décembre 2022 pour découvrir qui succédera à la sublime Diane Leyre. L'élection sera organisée dans la ville de Châteauroux, dans l'Indre... et cette nouvelle édition promet de nombreuses surprises. Première sur la liste : un changement radical au niveau du règlement historiquement très strict du concours, qui lâche finalement un peu de lest.

Présidente de la société Miss France depuis 2021, Alexia Laroche-Joubert confirme effectivement qu'un vent de fraîcheur a été officialisé en interne. Seront donc acceptées désormais les candidates mères de famille, les candidates trans, les femmes mariées, les tatouages, qu'importe leur taille. La limite d'âge a également été abrogée. Et tout ceci semble fortement lié au parcours de la productrice, qui chapeaute l'émission main dans la main de Sylvie Tellier, directrice générale de la société depuis 2007.

J'ai moi-même entamé une carrière difficile avec deux enfants que j'élève seule

"Il y a mon histoire personnelle, rappelle Alexia Laroche-Joubert dans les colonnes du magazine Gala. J'ai moi-même entamé une carrière difficile avec deux enfants que j'élève seule. Le premier parce que le papa est décédé, le second parce que le père [Guillaume Multrier] n'habite pas à Paris. Lorsque l'aînée était bébé, je produisais une émission à Nice et c'est son père qui la...

Lire la suite


À lire aussi

Élizabeth Teissier évoque la mort de son premier enfant : "Le gynécologue n'est jamais arrivé..."
"Il n'y a plus rien eu à faire" : Mylène Demongeot évoque la mort accidentelle de son mari Marc Simenon
Nicolas Canteloup en deuil : il évoque la mort récente de sa mère pour la première fois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles