Alexia "il lui fallait un vrai mec", juge l'avocat de Jonathann Daval

1 / 2

Alexia "il lui fallait un vrai mec", juge l'avocat de Jonathann Daval

Selon l'avocat de Jonathann Daval, son client et Alexia Daval "n'étaient pas faits pour être ensemble".

L’interpellation de son client, Jonathann Daval, accusé du meurtre de sa femme Alexia, l’avait propulsé au centre de l’attention médiatique. Dans les colonnes de Libération, l'avocat Randall Schwerdorffer tente de justifier sa stratégie de défense, largement décriée au moment de l'affaire. Affirmant peu après l’arrestation de Jonathann Daval qu’Alexia "avait une personnalité écrasante", ce pénaliste du barreau de Besançon explique qu’"il fallait désamorcer l’image de salaud qu’on allait se prendre en pleine gueule". Une "stratégie d’humanisation de son client", selon ses termes.

Pour rappel, Randall Schwerdorffer avait été taxé de "victim-blaming" par la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, et critiqué par ses pairs pour avoir publiquement mis en doute l'innocence de son client avant même les aveux de ce dernier.

"Ils n'étaient pas faits pour être ensemble"

Auprès de Libération, l’avocat parle également de sa propre femme, "solide, une femme de tête, une belle femme un peu comme Alexia". "C’est une dominante et moi aussi", poursuit-il, assurant que la femme dominante "fait des concessions à sa liberté si elle estime que ça le mérite". "T’es au niveau ou tu dégages", résume-t-il.

Or, d’après lui, Alexia et Jonathann Daval étaient "des gens pas faits pour être ensemble". Et d’ajouter: "Cette...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce coontenu peut également vous intéresser :

A lire aussi