Alexandre Ruiz convoqué pour des propos sexistes et sanctionné pour son comportement avant son départ de beIN Sports

·1 min de lecture

Il était l'un des visages phares de beIN Sports, l'annonce de son départ a donc créé la surprise. Ce lundi 22 mars, nos confrères de L'Equipe révélait qu'Alexandre Ruiz allait quitter la chaîne dédiée au sport, précisant que les conditions de la fin de cette collaboration étaient "encore floues". La nouvelle a cependant été rapidement confirmée par l'intéressé. "J'ai pris la décision, il y a quelques jours de refermer un chapitre beIN Sports que nous avons lancé ensemble" a-t-il annoncé quelques heures plus tard dans une vidéo postée sur son compte Twitter, avant de préciser : "J'avais besoin de nouveaux challenges, de vie professionnelle et de vie". La fin d'une histoire de neuf ans entre le journaliste et beIN Sports qui a étonné tous les amateurs de football.

Mais aujourd'hui, Mediapart apporte un nouvel éclairage sur le départ du journaliste vedette de beIN Sports. Alors qu'Alexandre Ruiz a expliqué dans la presse que c'était son choix de partir et qu'il s'agissait d'une décision unilatérale, le site d'information révèle dans un article publié ce jeudi 25 mars que ce départ serait en fait lié à une sanction de la chaîne contre son employé. Selon nos confrères, Alexandre Ruiz a récemment été sanctionné par sa direction en raison de son comportement après une enquête interne et plusieurs signalements. Le journaliste se serait mis à dos une partie de la rédaction et aurait, au fil des ans, provoqué le départ de nombreux confrères avec qui il était en conflit.

Mediapart affirme (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Programme TV MotoGP : sur quelle chaîne et à quelle heure suivre le Grand Prix du Qatar ?
Programme TV Rugby VI Nations : sur quelle chaîne et à quelle heure suivre France/Ecosse ?
Mort du footballeur Daniel Guérini, espoir de la Lazio de Rome, à seulement 19 ans
Formula One, pilotes de leur destin (Netflix) : images inédites de l’accident de Romain Grosjean, poids des sponsors, tensions… Les temps forts et les déceptions de la saison 3 (VIDEO)
Pour Roxana Maracineanu, le cas Pierre Ménès doit être "réglé avec son employeur"