Alexandre Prévert, ce jeune touche-à-tout qui mêle musique, humour, poésie et philosophie

Jean-François Convert
·1 min de lecture

Pourquoi un pianiste ne pourrait-il pas écrire des poèmes ? Et si un essayiste donnait un one man show ? Un récital de concertiste peut-il aller sur le terrain de la philosophie ? Alexandre Prévert a justement choisi de ne pas choisir entre ces différentes disciplines, mais au contraire de les réunir dans une démarche artistique singulière. Ce jeune savoyard, né en Isère, nous explique avec enthousiasme sa façon bien à lui d'aborder les choses.

Une recette chamarrée

Pianiste de formation et tout droit destiné à un parcours de musicien classique, il décide d’utiliser cet "ingrédient" comme la base d’une cuisine multicolore et foisonnante : il y ajoute son attrait depuis toujours pour la philosophie, l’histoire, la poésie, l’humour… Et l’interaction se fait dans tous les sens : aller chercher l’histoire derrière une œuvre musicale et la raconter, ou au contraire parler d’un fait historique en l’illustrant musicalement.

Le piano a été un ingrédient de cuisine qui a participé d’une recette beaucoup plus large au fil du temps.

Alexandre Prévert

Cette mixture inédite constitue le menu de son spectacle Où sont passés vos rêves ? qui a fait salle comble au Bataclan début 2020.

Le concept trouve rapidement son public qui ressent spontanément l’enthousiasme du pianiste-performeur-philosophe-poète. Sa passion est instantanément communicative : pas besoin de se poser la question de la nature du spectacle. La réception critique au niveau de la presse est elle aussi très bonne. C’est plus (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi