Alexandre Jardin a squatté le meeting de Macron pendant 20 minutes

Geoffroy Clavel et Paul Guyonnet
Alexandre Jardin a squatté le meeting de Macron pendant 20 minutes

POLITIQUE - Invité à prendre la parole lors du meeting d'Emmanuel Macron ce mardi à La Mutualité, Alexandre Jardin ne s'est pas contenté de dire tout le bien qu'il pensait de l'ambitieux ministre de l'Economie. L'écrivain libéral, à l'initiative d'une "primaire des Français" en marge des partis politiques, a pris de court les organisateurs en conservant le micro bien au-delà du temps qui lui était alloué, s'invitant même en arrière plan pendant l'intégralité du discours d'une autre intervenante.

Comme le montre notre vidéo ci-dessus, il aura fallu plusieurs tentatives de la part des organisateurs pour parvenir à le faire quitter la scène.

"Je ne suis pas là pour me rallier à Emmanuel Macron mais pour lui proposer une alliance des citoyens en marche", a décrété d'emblée le fondateur de l'association "Bleu Blanc Zèbre" (BBZ) avant de se lancer dans un discours de près de 20 minutes appelant à dépasser les partis en place. Alexandre Jardin a notamment proposé de réunir sous une même bannière diverses personnalités politiques, citant Nicolas Hulot qui vient de renoncer à se présenter à la présidentielle, l'ancien ministre centriste Jean-Louis Borloo, le sénateur-maire PS de Lyon Gérard Collomb, le ministre socialiste Thierry Mandon ou le député-maire de Neuilly Jean-Christophe Fromantin.

Lisant un texte mêlant néologismes, références historiques et punchlines, Alexandre Jardin a régalé le public en narrant sa rencontre avec le ministre à Bercy. "Quand je suis rentré dans votre bureau pour la première fois, je vous ai dit 'qu'est ce que vous foutez chez les morts, revenez chez les vivants!'", a-t-il raconté sous le sourire approbateur d'Emmanuel Macron. François Hollande et Manuel Valls apprécieront.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

[[HUFFPOST_FR_LINKS]]