Publicité

Alexandre Giuglaris : « Le patrimoine en péril n’est pas une charge mais une opportunité »

18. C’est le nombre de projets que nous venons de rendre public et qui vont être sauvés grâce au Loto du patrimoine. Pour être plus précis, il s’agit des 18 sites emblématiques régionaux qui sont sélectionnés chaque année dans le cadre de la mission « Patrimoine en péril », confiée à Stéphane Bern par le président de la République. Cette mission est déployée par la Fondation du patrimoine et soutenue par le ministère de la Culture et la Française des Jeux.
Depuis sa création en 2017, plus de 850 projets ont été sélectionnés par cette mission de sauvegarde du patrimoine.

À lire aussi Stéphane Bern, 28e du Top 50 : « Mon seul parti, c’est le patrimoine ! »


En effet, aux côtés des 18 sites emblématiques, un projet est également retenu dans chaque département. Ainsi, 118 sites bénéficient du Loto du patrimoine chaque année. Aujourd’hui, 65% des sites sélectionnés au cours des 5 dernières années sont d’ores et déjà sauvés, avec des chantiers en cours ou terminés. Et pourtant, nous sommes loin du compte et le patrimoine français reste en péril. Aujourd’hui, on compte plus de 2350 collectes de dons en cours à la Fondation du patrimoine. Des églises aux moulins, des petits théâtres aux forêts, des châteaux aux usines, des jardins aux lavoirs, ce sont ainsi des centaines de projets qui ont besoin d’un soutien pour ne pas être oubliés, pour ne pas disparaître.

Le patrimoine français continue de se dégrader inexorablement

Dans le cadre du Loto du patrimoine, nous avons...


Lire la suite sur LeJDD