Alexandre Benalla : le parquet requiert 18 mois de prison

·1 min de lecture
Le parquet a requis 18 mois de prison contre Alexandre Benalla, ancien proche collaborateur d'Emmanuel Macron, dans le cadre des violences du 1er mai 2018.
Le parquet a requis 18 mois de prison contre Alexandre Benalla, ancien proche collaborateur d'Emmanuel Macron, dans le cadre des violences du 1er mai 2018.

Le parquet a requis jeudi dix-huit mois d?emprisonnement avec sursis et 500 euros d?amende à l?encontre de l?ancien chargé de mission de l?Élysée Alexandre Benalla. L?ex-proche collaborateur d?Emmanuel Macron est notamment jugé pour des violences commises lors de la manifestation du 1er mai 2018, à l?origine d?un scandale politique retentissant. Le ministère public a demandé que l?ex-proche collaborateur d?Emmanuel Macron soit aussi condamné pour avoir utilisé frauduleusement des passeports diplomatiques et de service, ainsi que pour avoir porté un pistolet sans autorisation en 2017.

Une peine d?un an avec sursis a été requise à l?encontre de Vincent Crase, ex-employé d?En marche !, présent avec Alexandre Benalla lors du cortège de la fête du Travail. Des peines de deux et quatre mois avec sursis ont été prononcées contre deux policiers de la préfecture de police de Paris, jugés à leurs côtés dans un autre volet du dossier.

À LIRE AUSSIAlexandre Benalla : « Le président avait une confiance supérieure en moi »

Revenir aux faits et non à « leurs commentaires »

Dans une affaire « qui a fait couler beaucoup d?encre », « déjà jugée par le tribunal de l?opinion », le procureur Yves Badorc a demandé de revenir aux « faits » et non à leurs « commentaires », faisant appel à la « souveraineté du tribunal ». Le magistrat a demandé la condamnation d?Alexandre Benalla pour avoir molesté deux manifestants au Jardin des plantes et un couple place de la Contrescarpe, ainsi qu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles