Alexandra de Taddeo "n’a rien d’une fille politisée": ses proches pensent qu’elle a été manipulée

Les questions s'accumulent concernant l'activiste russe Piotr Pavlenski et sa compagne, Alexandra de Taddeo, tous deux soupçonnés d’être au cœur de l’affaire Griveaux. Mais pour les proches de la jeune fille, celle-ci a été victime d’une manipulation de la part de l’artiste contestataire.

"Elle n’a rien d’une militante politique" et pourtant elle se retrouve au cœur d’un scandale qui a poussé Benjamin Griveaux à abandonner la campagne des municipales à Paris. Alexandra de Taddeo, placée en garde à vue samedi pour "atteinte à l'intimité de la vie privée" et "diffusion sans l'accord de la personne d'images à caractère sexuel", est décrite par sa mère comme "une fille gentille, qui étudie beaucoup".

Ebaubie par la diffusion de vidéos intimes de l’ancienne tête de liste LaREM, la mère d’Alexandra de Taddeo ne veut pas croire que sa fille puisse être réellement impliquée dans cette affaire. "Je pense qu’elle a pu être manipulée par Piotr Pavlenski…" glisse-t-elle au Parisien.

"Prise en otage de sa situation de couple"

"Ma sœur n’a absolument rien d’une fille politisée ou d’une anarchiste, ajoute son frère. Je pense qu’elle s’est retrouvée prise en otage de sa situation de couple." 

Depuis un an, cette étudiante en master 2 de droit international à Assas fréquente en effet l’exilé russe, rencontré au cours d’une émission de radio qu’elle animait au sein de son université.

"Elle est très amoureuse de lui", soutient son frère qui penche aussi pour la thèse de la manipulation: "Pour moi tout vient de Piotr Pavlenski."

"Pas du tout son style"

Lors de sa garde à vue, Alexandra de Taddeo a reconnu être la destinataire des vidéos de Benjamin Griveaux. Elle n’a d’ailleurs jamais caché...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :