Alexandra Louis, députée de Marseille : "Il faut redistribuer les biens saisis auprès des dealers"

Pour lutter contre le fléau du trafic de drogue et des règlements de compte à Marseille, la députée de la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône Alexandra Louis propose de systématiser la "saisie" des avoirs criminels puis leur redistribution vers les associations locales et les forces de police. Voici sa tribune. "Quatorze ans. Quatorze ans c'est l'âge où l'on doit retrouver ses amis, angoisser de la rentrée qui arrive toujours trop vite, fantasmer sa nouvelle classe, imaginer demain. Pourtant, la semaine dernière, c'est à quatorze ans que Rayanne avait rendez-vous avec la mort. Fini les demains.

La trop longue rubrique nécrologique du secteur Nord de Marseille a, une fois de plus, endeuillé ce mois d'août. Avant ce drame, le Garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, et Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, ont réaffirmé leur détermination et leur engagement pour la sécurité des Marseillais en renforçant nos moyens. Le Président de la République sera également là cette semaine pour annoncer un plan global et sans précédent pour Marseille. Car, au-delà de l'indispensable répression de la criminalité, c'est par tous moyens qu'il faut s'engager contre les trafics : pénaux, préventifs, éducatifs et économiques.

"

Dans des quartiers en déshérence économique, le crime ne manque jamais de main d'oeuvre

"

Et si le crime, cessait de payer, et que les plus mauvaises intentions venaient désormais soutenir les engagements les plus altruistes? Ayant été avocate, je me suis souvent inter...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles