Alexandra Lamy, Vanessa Paradis, Audrey Pulvar... se mobilisent pour l'allongement des délais légaux de l'IVG en France

·1 min de lecture

Il y a 50 ans, le 5 avril 1971, un texte historique était publié dans les colonnes du Nouvel Observateur : le Manifeste des 343. Alors que l'avortement était illégal en France, une pétition regroupant la signature de 343 Françaises déclarant avoir avorté avait eu un impact considérable sur la société et les mentalités. Ces dernières avaient eu le courage de signer le manifeste “Je me suis fait avorter” , s'exposant ainsi à des poursuites pénales pouvant aller jusqu'à l'emprisonnement. Parmi les signataires de l'époque, Jeanne Moreau, Brigitte Fontaine ou encore Catherine Deneuve, s'étaient engagées pour que l'avortement devienne un acte libre et gratuit. Ce manifeste avait permis de préparer le terrain pour un changement des consicences et la loi sur l'IVG était votée trois plus tard à l’Assemblée, portée par Simone Veil.

À la veille des 50 ans de ce texte majeur et fondateur pour la liberté des femmes à disposer de leur corps, le JDD a publié une nouvelle tribune en ce dimanche 4 avril. « Nous n’avons pas encore acquis la propriété pleine et entière de nos corps. Le patriarcat freine nos choix », écrivent les nouvelles signataires en s'appuyant sur leurs illustres prédécesseures. De nouveau, 343 femmes, dont de nombreuses stars, ont signé une tribune demandant l'allongement de la durée légale de recours à l'IVG en France.

« Par rapport à l’avortement la loi en a fixé la limite : douze semaines de grossesse. Au-delà, les recours sont limités et conditionnés », d’une part, aux « médecins (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Pascal Légitimus : la phrase choquante dite au comédien lors d'un casting pour la télé
Pépita en colère : sa révélation sur la blague de la carte postale au chimpanzé
The Voice 10 : Luc Laversanne éliminé, les internautes s'en prennent à Vianney
Bernard Tapie et sa femme violentés à leur domicile : l'homme d'affaires donne de ses nouvelles après la terrible agression
The Voice 2021 : Marc Lavoine fond en larmes en éliminant un candidat