Alessandra Sublet bientôt actrice : "Là, je suis prête"

·1 min de lecture

Alessandra Sublet multiplie les projets. A la présentation de C'est Canteloup pour la troisième année, elle anime également l'émission Stars à nu, diffusée ce 5 février sur TF1, qui propose, dans son premier épisode, à des personnalités masculines de se déshabiller pour sensibiliser les téléspectateurs au dépistage précoce des cancers et notamment ceux de la prostate et du testicule. Un programme sur lequel est revenu l'animatrice dans une interview au site PureMédias. Au cours de l'entretien, elle a également fait part de ses envies de comédie, nourries par son expérience dans l'émission C'est Canteloup. "J'avais ma casquette d'animatrice et de productrice, mais la comédie, c'est une nouvelle corde à mon arc et j'adore", confie-t-elle à nos confrères.

Alessandra Sublet voudrait désormais s'essayer au dur exercice de l'actorat. "Avant, quand je recevais des scénarios, je me disais 'non, même pas en rêve'. Aujourd'hui, je réfléchis et il n'est pas impossible que ça arrive vite", dévoile-t-elle. L'ancienne star de C à vous apparaîtra-t-elle prochainement dans un film ou une série ? La principale concernée ne souhaite pas en dire davantage. "Je ne vous dirai rien, ce sera la surprise ! Avant Nicolas, même si on me proposait de jolies choses au cinéma comme en télé, je ne me trouvais pas forcément légitime. Là, je suis prête", poursuit-elle.

Bien installée dans le paysage audiovisuel français, Alessandra Sublet veut se lancer de nouveaux défis. "Ce métier est génial. On peut faire (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Je ne vous suis pas" : Apolline de Malherbe et la députée Souad Zitouni ont un échange tendu sur le voile
Coline Berry est prête à "confronter" Richard Berry : son avocate évoque son état d'esprit
Jean-Marie Bigard et ses « lingots d’or gelés » : « Je me retrouve égorgé comme tout le monde »
Vincent Cassel, ex, mari et père cerné par les femmes : "Je me situe entre le roi et l'esclave"
VIDEO - Yann Arthus-Bertrand démuni face à sa femme atteinte de Parkinson : "Je gère très mal"