#AlertePollution : décharges, pesticides, surpopulation... Faut-il s'inquiéter pour l'eau du bassin d'Arcachon ?

Thomas Baïetto
Dans le cadre d'AlertePollution, plusieurs internautes nous ont écrit pour s'interroger sur la qualité des eaux de ce haut-lieu touristique du littoral atlantique. Si la qualité globale de l'eau est bonne, leurs inquiétudes ne sont pas infondées.

D'entrée de jeu, Patrick Ransinan déchire la carte postale. "Le bassin d'Arcachon, ce n'est pas le coin idyllique qu'on vous vend", pose ce natif de la région. A la place, l'animateur du site Bassindarcachon.com, qui nous a alertés via notre enquête collaborative #AlertePollution, décrit un écosystème bouleversé par des habitants et des touristes toujours plus nombreux.

Avant, en hiver, le bassin reprenait son souffle. Mais la volonté politique aujourd'hui, c'est toujours plus de monde, toujours plus de fric.

Patrick Ransinan

à franceinfo

Dans sa maison de bois de Lanton (Gironde), sur la rive orientale, Patrick Ransinan se souvient avec émotion des pêches à pied sur la "mer de Buch", auxquelles il a consacré un petit guide pratique en 1996. Sur les photos de l'époque, on voit ses deux fils, épuisette et panier à la main, progresser dans une eau claire avec à l'arrière-plan, une vaste étendue verte de zostères, des plantes aquatiques. Aujourd'hui, ce végétal n'est plus qu'un lointain souvenir sur toute la partie est du bassin et la vase, libérée par cette disparition, teinte l'eau d'une couleur marron. "Tout est mort, c'est le désert", confie, dépité, Patrick Ransinan. En trente ans, la superficie de ces herbes marines a en effet diminué de 84%, selon l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (PDF).


Patrick Ransinan attribue ces bouleversements à la pollution et aux lixiviats. Cet (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi