Alerte job ! Kate Middleton et William recherchent une femme de ménage… Discrétion exigée

·1 min de lecture

La concurrence s’annonce rude. Les candidats ont jusqu’au 7 novembre pour postuler à l’annonce postée par Kate Middleton et le prince William. « Nous souhaitons nommer une personne expérimentée pour aider dans les résidences royales. Vous soutiendrez la gestion de toutes les opérations d’entretien ménager et remplacerez de manière proactive la gouvernante principale, en étant responsable en son absence », peut-on lire dans l’annonce postée sur le site Royal Vacancies. Dans des termes plus prosaïques, le couple cherche une femme de ménage, mais de haut niveau, « organisée » et « fière de ce qu’elle fait ». Une autre qualité majeure est indispensable pour servir le duc et la duchesse de Cambridge : la discrétion.

« Le maintien de la confidentialité et l’exercice de la discrétion à tout moment est primordial », est-il écrit dans l’annonce des parents de George, Charlotte et Louis, relayée par le Daily Mail ce dimanche 25 octobre. La personne qui sera choisie devra être totalement dévouée à la tache, prête aussi à suivre la petite famille en déplacement à l’étranger. La « flexibilité » est une qualité appréciée. Cette opportunité est présentée comme « une excellente occasion de rejoindre une équipe solidaire et positive ». L’heureuse élue devra être en mesure d’alterner travail en autonomie puis en groupe. Il faut clairement une personne capable de s’adapter à tout moment prête à « relever de nouveaux défis à mesure qu’ils se présentent ».

Le processus de recrutement devrait être (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTOS : Victoria de Suède radieuse et fière aux côtés de son mini-moi, la princesse Estelle
Shy’m dévoile ses rondeurs de femme enceinte et crie sa joie : “'Heureuse' n’est pas assez”
Laeticia Hallyday : qu’a-t-elle prévu pour les trois ans de la mort de Johnny ?
“Ce n’est pas Melania”... Donald Trump a-t-il utilisé une doublure de sa femme ? Twitter en ébullition
Line Renaud défend le droit de mourir dans la dignité : “il faut nous aider à partir”