Une alerte incendie a réveillé la Station spatiale cette nuit

·1 min de lecture

Une alarme retentissante a réveillé l’équipage de la Station spatiale internationale vers 4 h du matin (heure de Paris) dans la nuit de mercredi à jeudi, rapporte l’agence de presse russe RIA. Le cosmonaute Oleg Novitski a signalé au centre de contrôle à Moscou la présence de fumée ainsi qu’une odeur inhabituelle de plastique ou de pièces électroniques brûlés. L’odeur semblait provenir d’une armoire à pharmacie du module russe, et a été sentie jusque dans le segment américain de la station par Thomas Pesquet.

Des cosmonautes signalent des fissures à bord de la Station spatiale

De quoi faire passer une nuit blanche à l’équipage, qui a tenté sans succès d’identifier la cause de l’odeur et de la fumée. L’alerte a pu être levée après que le système de purification de l’air a été activé, permettant un retour à la normale. Selon l’agence spatiale Roscosmos, tous les systèmes fonctionnent normalement et la composition de l'air à bord de la station est à présent dans les « paramètres standard ». En attendant les résultats de l’enquête, l’équipage est retourné à ses activités habituelles et les sorties dans l’espace d’Oleg Novitski et Piotr Doubrov, qui doivent connecter des câbles électriques entre le module Zvezda et le nouveau module Nauka, sont maintenues. Les deux cosmonautes ont déclaré être « suffisamment reposés » malgré le manque de sommeil. 

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles