Une alerte enlèvement déclenchée près de Lens pour retrouver un ado

·2 min de lecture
Hamza a été retrouvé sain et sauf dans le Pas-de-Calais. (Photo: ministere de la justice)
Hamza a été retrouvé sain et sauf dans le Pas-de-Calais. (Photo: ministere de la justice)

SOCIÉTÉ - Un enfant de 12 ans prénommé Hamza a été enlevé vendredi 17 décembre dans la soirée à Fouquières-lès-Lens (Pas-de-Calais), a annoncé le gouvernement. Quelques heures plus tard, une “alerte enlèvement” a été lancée par les ministères de l’Intérieur et de la Justice.

“Hamza, garçon, 12 ans, 1,50 m, teint mat, brun aux yeux noirs, habillé d’un pyjama gris, d’un pull bleu et d’un manteau noir, a été enlevé à Fouquières-lès-Lens 27 rue Pasteur, le 17 décembre 2021 vers 19h30”, peut-on lire dans le texte de l’alerte. Les autorités soupçonnent le père de l’adolescent, Halim B., d’être l’auteur de l’enlèvement.

Une source policière a précisé à l’AFP que l’enlèvement s’est fait sans violence et que l’enfant est “parti volontairement” avec son père. Hamza vit depuis quelques jours chez une assistante maternelle après la décision d’un juge dans le cadre de la séparation de ses parents.

Le père a déjà tenté de fuir la France

Le père est un homme de 40 ans, 1,73 m, 110 kg et au crâne rasé qui, selon le texte de l’alerte, a utilisé une Renault Twingo blanche immatriculée CR-919-TP pour commettre l’enlèvement. Ce véhicule a été retrouvé non loin de loin à Hénin-Beaumont. La personne est désormais susceptible de circuler dans une voiture de type break foncé. Il envisagerait de quitter la France, peut-être par la la Belgique qui n’est qu’à une trentaine de kilomètres.

Ce n’est pas la première fois que le père tente de fuir ainsi la France. Le parquet de Béthune a expliqué dans un communiqué qu’il y a quelques semaines, le père avait été “intercepté à l’aéroport alors qu’il s’apprêtait à fuir hors Union Européenne, malgré une mesure lui faisant interdiction d’emmener son fils à l’étranger”. Le communiqué évoque un homme “déterminé dans son projet et potentiellement dangereux”.

“Si vous localisez l’enfant ou le suspect, n’intervenez pas vous-même, appelez immédiatement le 197 ou envoyez un courriel à: alerte.enlevement@interieur.gouv.fr”

Plus d’informations à suivre...

À voir également sur Le HuffPost: Alerte-Enlèvement et ses dénouements presque parfaits

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles