Alerte. Aux Antilles, Saint-Vincent au bord d’une catastrophe volcanique

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

La Soufrière, volcan situé dans le nord de l’île principale de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, est sur le point d’entrer en éruption, selon les géologues. Environ 16 000 personnes doivent être évacuées.

Le Premier ministre de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Ralph Gonsalves, a donné l’ordre, jeudi 8 avril, d’évacuer une partie de la population située en zone rouge de l’île principale. Près de 16 000 personnes du nord de Saint-Vincent, où se trouve le volcan de la Soufrière, devraient être concernées.

La zone connaît depuis plusieurs jours une forte activité sismique et le volcan émet déjà de longues colonnes de fumée contenant des gaz soufrés.

“Magma frais”

“Cette après-midi, le Premier ministre a été informé d’une nouvelle détérioration de la situation à la Soufrière par le professeur Richard Robertson, de l’université des Indes occidentales [UWI], au cours d’une communication qu’il a eue avec lui”, relate le site d’information local News784, qui reprend par ailleurs le constat des géologues de l’UWI : à la suite d’une activité sismique prolongée, “le magma frais essaie d’atteindre la surface”.

À lire aussi: Caraïbes. Saint-Vincent veut garder ses champs de marijuana

Toujours selon les chercheurs, il ne s’agirait que d’une question d’heures ou de jours avant que la Soufrière n’entre en éruption.

Le Centre de recherches sismiques de l’UWI a diffusé sur son compte Twitter des images du volcan, notamment celle-ci, remontant à quelques heures à peine avant l’ordre d’évacuation.

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :