Alec Baldwin demande à la police d'encadrer l'utilisation des armes sur les plateaux de cinéma

·1 min de lecture
L'acteur Alec Baldwin à New York le 23 janvier 2019 - POOL © 2019 AFP
L'acteur Alec Baldwin à New York le 23 janvier 2019 - POOL © 2019 AFP

La police va-t-elle devoir encadrer les tournages? C'est en tout cas le souhait d'Alec Baldwin, près de deux semaines après le tir fatal qui a coûté la vie à la directrice de la photographie Halyna Hutchins.

"Chaque tournage de film et de série utilisant des armes à feu, vraies ou fausses, devrait avoir un officier de police sur son plateau. Un officier engagé par la production pour encadrer l'utilisation des armes", a plaidé le comédien sur le compte Twitter de sa fondation.

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Le message de Dwayne Johnson

Ce message intervient quelques jours après que l'acteur Dwayne Johnson, la plus grande star de Hollywood, s'est engagé à ne plus utiliser de vraies armes à feu lors du tournage de ses films.

"Je ne peux parler qu'en mon nom, mais je peux vous dire, sans l'ombre d'un doute, que sur tous les films sur lesquels nous allons travailler avec Seven Bucks Productions - n'importe quel film, ou série télévisée, ou n'importe quelle autre chose que nous produisons - nous n'utiliserons plus du tout d'armes réelles", a précisé The Rock, lors d'une interview au magazine spécialisé Variety. 876450610001_6279150632001

Sa société de production se servira dorénavant d'armes en plastique et les effets spéciaux nécessaires seront réalisés en post-production. "On ne s'inquiète pas du coût", a ajouté Dwayne Johnson.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles