Alcool, tennis, angoisses... Benoît Paire brise tous les tabous : "J’ai pris conscience qu'il me fallait de l’aide" (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dubreuil Corinne/ABACA
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après ses défaits aux premiers tours des tournois de Roland-Garros et Wimbledon, Benoît Paire nous donne de ses nouvelles en acceptant de se livrer à coeur ouvert dans la rubrique de Brut consacrée à la santé mentale. Dans un entretien vidéo de huit minutes dévoilé ce vendredi 8 juillet, l'athlète français a évoqué tous les problèmes qu'il rencontre dans sa vie professionnelle et personnelle, et qu'il tente d'apprendre à gérer.

"Je dis pas que je vais très bien, mais ça va un petit peu mieux. J’ai pris conscience que qu'il me fallait de l’aide, qu’il fallait que je sois mieux sur le terrain, que je sois plus préparé physiquement. Je vois des psys, je vois pas mal de personnes justement, pour essayer de comprendre ce qui m’arrive. Je ne l'avais jamais fait parce que je m'étais toujours dit que j'y arriverais tout seul, que j'avais pas besoin d'aide", révèle celui qui consulte actuellement "un hypnotiseur, un psychologue et un préparateur mental". Mais étant au tout début de sa thérapie, le tennisman sait que le chemin sera long avant de constater des améliorations.

À lire également

"J'en avais un peu honte" : Kendji Girac se livre sur ce complexe qu'il est parvenu à "surmonter"

<... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles