Alcool au volant : la présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, prône l’interdiction totale

Après un accident de voiture ayant coûté la vie à trois policiers le 21 mai, impliquant un conducteur sous l’emprise de l’alcool, Yaël Braun-Pivet prône des mesures drastiques. Interrogée jeudi sur Sud Radio, la présidente de l'Assemblée nationale s’est dite favorable à une interdiction totale de l’alcool au volant.

Pour appuyer son propos, la députée Renaissance des Yvelines s’est appuyée sur l’exemple du Japon, qui applique une tolérance zéro à l’égard de l’alcool pour les conducteurs.

« J’ai vécu dans un pays, c’était le Japon, où c’était zéro alcool au volant. C’était pas 0,1 gramme, 0,2 gramme, mais zéro. Vous buvez un verre, vous ne conduisez pas. Je pense que quand on est au volant d’une voiture et qu’on est soit alcoolisé, soit sous l’emprise de stupéfiants, on est dangereux parce que la voiture devient une arme », a-t-elle expliqué.

« Si on consomme, on rentre à pied ou on ne rentre pas »

Au Japon, « le zéro alcool me paraissait être quelque chose de très clair pour tout le monde et je peux vous dire que c’était extrêmement bien respecté, parce que les peines en face étaient d’une sévérité très importante », affirme la présidente de l’Assemblée nationale.

Selon Yaël Braun-Pivet, « il faut se poser la question » de l’application d’une telle mesure en France...


Lire la suite sur LeJDD