"Alcina" dans un monde d'illusions : la perle baroque d'Haendel, nouvelle création de l'opéra de Nancy

Alcina de Haendel, est à l'affiche de l'opéra de Lorraine jusqu'au 18 mars. Mis en scène par Serena Sinigaglia ce monument de l'opéra baroque interroge, trois siècles plus tard, la place de la femme dans un monde capitaliste propice aux illusions. Leonardo Garcia Alarcon est à la baguette. Il dirige l'ensemble Cappella Mediterranea qui joue pour la première fois à Nancy.A sa création en 1735, pour la première saison du théâtre de Covent Garden à Londres, Alcina restera à l'affiche 18 jours. Une vraie performance pour l'époque qui montre à quel point cette ultime oeuvre de Haendel a connu un grand succès. C'est l'histoire d'Alcina l'enchanteresse qui, sur son île, transforme les amants dont elle se lasse en rochers, en arbres ou en bêtes sauvages jusqu'au jour où elle rencontre Ruggiero qui lui résiste. Alcina est considérée comme une des oeuvres phares du compositeur allemand naturalisé Anglais, qui aura marqué l'opéra baroque.C'est la soprano russe Kristina Mkhitaryan qui tient le rôle de cette forte personalité qu'est Alcina. Mais pour une habituée de Verdi, la musique baroque est un défi qui la contraint à "changer sa technique".Haendel et la beauté de la natureAlcina a une passion pour les plantes. La metteure en scène italienne Serena Sinigaglia a donc pris le parti de créer un environnement très vert autour des protagonistes de l'opéra.Haendel pensait clairement à la beauté de la nature quand il a composé cette musique Kangmin Justin Kim RuggieroPrès de 300 ans après sa création d'après l'oeuvre de L'Arioste, l'opéra d'Haendel est en phase avec l'actualité en interrogeant sur la place de la femme dans la société. Une société capitaliste génératrice d'illusions.On vend des illusions pour une société de performances et du beau alors qu'en dessous du beau il y a parfois des choses plus sinistres. C'est toute cette divergence qu'on peut retrouver dans Alcina Mathieu Dussouilez Directeur de l'opéra de LorrainePour l'instant, malgré l'épidémie de coronavirus, les représentations d'Alcina sont maintenues."Alcina" à l'opéra de Lorraine, Nancy. Représentations les vendredi 13, mardi 17 et mercerdi 18 mars à 20h et le dimanche 15 mars à 15h.