Un album hommage à Jean-Jacques Goldman et une tournée : le chanteur répond au JDD

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Erick Benzi
    Auteur-compositeur, membre du groupe "El Club"

Retiré mais omniprésent grâce à ses 265 titres multidiffusés en radios et sur les plateformes numériques (qui lui rapporteraient plus de 2 millions d'euros de droits annuels), Jean-Jacques Goldman a fêté ses 70 ans en toute discrétion en octobre. La personnalité préférée des Français dans le classement Ifop/JDD n'ayant rien publié depuis l'album Chansons pour les pieds en 2001, toute nouveauté portant son nom est un petit événement. Après les deux tomes de Génération Goldman (2012 et 2013), interprétés par la jeune garde de la variété, deux tributes débarquent, orchestrés par Erick Benzi.

Sollicité par le JDD sur sa participation à ces albums de reprises de ses chansons, Jean-Jacques Goldman nous a répondu : "Les albums de reprises sont les visions de leurs auteurs. Je n'y suis en rien impliqué. Concernant tous les livres, spectacles, disques, émissions, aucun n'est à mon initiative et je n'ai participé à aucun. Si cela arrivait, je le dirais clairement, bien entendu."

Un Olympia le 22 septembre

Proche de la star et fidèle arrangeur depuis l'album Fredericks Goldman Jones en 1990, Erick Benzi a rhabillé une vingtaine de succès dans une veine libérée des effets de mode. Dans le premier volume, en piste le 21 janvier et introduit par les cordes des sœurs Berthollet, il a offert une couleur gospel à 13 titres (Il suffira d'un signe, Je te donne, Là-bas, Pas toi, etc.), chantés par d'anciens finalistes de télécrochets (Marina Kaye, Lilian Renaud, Cyprien...) ou des membres du pr...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles