Alan Roura : «Nous ne sommes pas encore rendus au ti-punch»

© Alan Roura / Hublot

CHRONIQUE PARIS MATCH #3
Route du Rhum - Destination Guadeloupe 2022
Jeudi 17 novembre - Jour 8

La stratégie en mer...
Ce qu’il faut comprendre avant tout, c’est comment faire pour savoir où aller. Premièrement, il y a le fichier météo, que l’on surnomme : le bulletin. Il ne ressemble pas à celui que l’on retrouve sur nos chaînes de télévision. Notre bulletin à nous, est calculé par zone géographique sur des centrales informatiques, et nous cherchons ensuite ce que l’on appelle : un fichier météo !

Aucune aide externe n’est possible d’un point de vue météo sur nos bateaux. Nous devons alors étudier ces fichiers afin de choisir le bon et de tracer notre route avec l’informatique du bord.

Puis, nous analysons si la situation annoncée correspond à celle actuelle. Regarder son baromètre, les nuages, et après regarder s’il y a un décalage avec le fichier. Il s’agit là, de la partie « facile ». Maintenant il y a la réalité. Chaque bateau a son point fort et son point faible. Il est donc important de trouver la route en adéquation avec son voilier et son marin, s’il est plus à l'aise dans du vent fort ou inversement.

« Il faut oser prendre une option»

Maintenant, nous avons notre route adaptée à notre bateau tracée sur l’ordinateur du bord. Mais généralement, il y a toujours un moment où le « routage » ne correspond pas avec l’ensemble des fichiers. Alors là c’est le pari, il faut oser prendre une option. On gagne ou on perd, c’est un jeu. Un jeu de pions pour chaque bateau. ...


Lire la suite sur ParisMatch