Alain Souchon sort son nouvel album "Âme Fifties", souvenirs des années cinquante d'un chanteur dandy

franceinfo Culture avec agences

"La musique est importante pour le dessin d'une époque", remarque Alain Souchon, qui passe en revue son paysage musical, où l'on croise les Eddy De Pretto, Mitchell, Mick Jagger ou encore Véronique Sanson. Âme Fifties, son nouvel album, le premier depuis onze ans avec des chansons originales et en solo, sort ce vendredi 18 octobre et ouvre sur ses souvenirs des années cinquante.


Passons donc aux "sixties", époque "qui a le plus marqué les gens de ma génération à cause de la musique". "Avec le rock'n'roll américain, Elvis Presley, les chanteurs français ont emboîté le pas, ça a changé la donne, on est passé de Luis Mariano à Johnny Hallyday". "La jeunesse s'est mise à exister, à exister fort, avant elle était en blouse, oui, on portait des blouses au collège", raconte le chanteur-dandy de 75 ans.

"Les chanteurs, entre nous, on est assez amis"

Il fait défiler ensuite, au fil des décennies, ceux qu'il aime, Joe Dassin - "j'adore, très intelligent, populaire" - Claude François - "c'est fort" - Alain Chamfort - "poétique" - et Eddy Mitchell, qui a toute sa tendresse, "Sur la route de Memphis, c'est merveilleux".

"Eddy Mitchell a écrit une chanson touchante : les gens nous appellent le showbiz mais on est une tribu (La même tribu)". "Les chanteurs, entre nous, on est assez amis, liés, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi