Alain Soral condamné pour négationnisme à 1 an de prison ferme

AFP
Alain Soral condamné pour négationnisme à 1 an de prison ferme (Photo prise le 12 mars 2015 à Paris). 

JUSTICE - L’essayiste d’extrême droite Alain Soral a été condamné ce lundi 15 avril par le tribunal correctionnel de Paris à un an de prison ferme assorti d’un mandat d’arrêt, pour contestation de l’existence de la Shoah.

L’essayiste, condamné pour avoir publié sur son site des conclusions litigieuses de son avocat dans une autre affaire, n’était pas présent à la lecture du délibéré. Son conseil, Damien Viguier, a été condamné à 5000 euros d’amende pour complicité, en raison du contenu de ces conclusions.

En mars dernier, Alain Soral avait été définitivement condamné pour avoir publié un dessin négationniste à 10.000 euros d’amende. En avril 2016, le site d’Alain Bonnet dit Soral, Égalité et Réconciliation, avait alors publié un dessin représentant sur une Une titrée “Chutzpah Hebdo” le visage de Charlie Chaplin devant l’étoile de David, avec dans une bulle la question “Shoah où t’es?”, référence à une Une polémique de “Charlie Hebdo” après les attentats de Bruxelles, “Papa où t’es?”.

Alain Soral, 60 ans, a déjà été condamné à plusieurs reprises, notamment pour provocation à la haine raciale.

 

 

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Cette vidéo peut également vous intéresser :