Alain Robert ou le « Spiderman français » escalade la tour de Total pour dénoncer le changement climatique

French skyscraper climber Alain Robert, popularly known as the
THOMAS SAMSON / AFP French skyscraper climber Alain Robert, popularly known as the "French Spiderman", climbs the Total tower in the west of Paris's business district of La Defense on January 13, 2020 as a symbolic action to support on strike workers on the 40th day of a nationwide movement against a French government pension reform. (Photo by Thomas SAMSON / AFP)

THOMAS SAMSON / AFP

Le grimpeur Alain Robert a une nouvelle fois escaladé la Tour de la Défense à Paris, ce samedi 17 septembre. (Photo d’illustration, ici il grimpe La Defense en janvier 2020)

ESCALADE - Un exploit de plus pour le « Spiderman français ». Alain Robert a de nouveau escaladé la tour TotalEnergies dans le quartier d’affaires de la Défense sans corde ni baudrier, ce samedi 17 septembre. Un défi qu’il s’était fixé pour ses 60 ans qu’il a fêtés le mois dernier.

« Je veux faire passer le message aux gens qu’avoir 60 ans n’est rien. On peut encore faire du sport, être actif, faire des choses fabuleuses », a-t-il déclaré à l’agence de presse Reuters. Arrivé au sommet de la tour, il aurait été arrêté.

Sûrement pas sa dernière ascension

Ce n’est pas la première qu’Alain Robert gravit cette tour parisienne de 48 étages et 187 m de hauteur. Cette fois-ci, il ne lui a fallu que 60 minutes pour atteindre le sommet, rapporte le site d’information Défense 92. En 2021, le grimpeur s’était lancé à l’assaut de la tour pour dénoncer le pass sanitaire.

Cette année, l’objectif de cette ascension était de sensibiliser les gens au réchauffement climatique. La tour de TotalEnergies, géant pétrolier et gazier, est souvent la cible des activistes pour le climat qui dénoncent son poids énorme dans les émissions de CO2 planétaires.

Rien ne dit que ce défi sera le dernier pour Alain Robert, connu pour avoir escaladé de grands immeubles dans le monde entier. Il a notamment atteint le sommet du Burj Khalifa de Dubaï, le plus haut bâtiment du monde.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi