Alain Fischer, le "Monsieur vaccin" du gouvernement : "L'immunité de groupe est à l'horizon"

·1 min de lecture

Plus de 30 millions de personnes ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19. Ce seuil, franchi samedi, était le dernier objectif chiffré du gouvernement et il a été atteint avec trois jours d'avance. Alain Fischer, le "Monsieur Vaccin" du gouvernement, s'en félicite dans le JDD : "Quel beau symbole! explique-t-il. Mais il me semble plus parlant de raisonner à partir du nombre de Français protégés." Le président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale estime ainsi qu'il y a désormais environ 32 millions de personnes "protégées".

Trente millions de premières doses administrées, c'est une ­victoire d'étape ou un chiffre gadget?
C'était un objectif fixé par le gouvernement, il est atteint, quel beau symbole! Mais il me semble plus parlant de raisonner à partir du nombre de Français protégés. Faisons une addition toute simple : si on ajoute les personnes complètement vaccinées, celles qui ont reçu une dose depuis au moins quinze jours et donc sont déjà partiellement immunisées, celles qui ont une immunité naturelle après avoir eu le Covid, on arrive à environ 32 millions. Donc près de la moitié de la population est protégée. Il y a une immunité de groupe à l'horizon. Mais c'est comme un marathon dont on ­aurait déjà couru les deux tiers. Et dont on sait que le dernier sera le plus difficile.

Aux États-Unis, certains experts disent que l'immunité de groupe a été un mirage de début de pandémie. Ça reste un objectif à vos yeux?
Oui, un objectif essentiel même...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles