Alain Finkielkraut "viré comme un malpropre" : Gilles-William Goldnadel "affolé"

·1 min de lecture

Lundi 11 janvier, sur LCI, dans l'émission 24h Pujadas, Alain Finkielkraut a tenu des propos qui ont fait polémique sur l'affaire Olivier Duhamel. "Y a-t-il eu consentement ? A quel âge ça a commencé ? Y a-t-il eu ou non une forme de réciprocité ?" s'est-il interrogé en réaction au livre La Familia grande de Camille Kouchner (éditions du Seuil) dans lequel elle accuse son beau-père d'avoir profité de son frère jumeau lorsqu'ils étaient adolescents.

Coup de théâtre 24 heures plus tard : le philosophe est écarté de LCI. Invité à réagir ce mercredi 13 janvier dans Les Grandes Gueules de RMC, l'avocat Gilles-William Goldnadel a dénoncé les propos d'Alain Finkielkraut mais aussi le fait qu'il soit "viré comme un malpropre". "On est dans une période folle. Il s'est trompé, il s'est trompé ! (...) On peut l’engueuler mais de là à le virer comme un malpropre ! Dans quel monde on vit ?" s'est-il exclamé. Et d'ajouter : "Je vous le dis franchement, je suis affolé pour cette génération. On est dans une culture d'annuler tout. (...) Finkielkraut a le droit de se tromper. Il y a un problème d'incompréhension."

Dans Le Parisien, Alain Finkielkraut s'est dit "sous le choc" de la décision de LCI. "C'est une éviction injuste, une éviction d'une incroyable goujaterie. LCI me bâillonne," a-t-il dénoncé. Et d'ajouter : "On ne vire pas les gens pour ça. Comme si j'avais commis un délit irrémédiable. Mais qu'on écoute mes propos dans leur intégralité ! Et si on les trouve toujours ambigus, qu'on me (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Mathilda May amoureuse et épanouie : elle partage un tendre cliché
Gabriel Attal : sa mère lui a fait un drôle de cadeau de Noël
Ultime humiliation pour Donald et Melania Trump : un "nettoyage intensif" de la Maison-Blanche exigé par Joe Biden
Roselyne Bachelot affublée d’un étrange surnom par Jean Castex
Kate et William : ce voyage en Écosse au mépris des consignes sanitaires