Alain Finkielkraut : «Le féminisme ne doit pas tourner à la guerre des sexes»

C'est un "naufrage", pour certaines figures féministes françaises. Les propos d'Élisabeth Badinter tenus sur France inter, appelant les femmes victimes de viol "à prendre ses responsabilités" pour porter plainte, ont provoqué un tollé dans le monde politique français. Pour Alain Finkielkraut, "ces attaques révèlent la brutalisation et la radicalisation de la vie publique".

 

>>Plus d'informations à suivre 


Retrouvez cet article sur Europe1