Alain Duhamel effondré par les « mauvais politiciens » : ce ministre des finances qui l'a « désarçonné »

·1 min de lecture

Des hommes et femmes politiques, il en a vu passer plus que n’importe qui. Alain Duhamel est journaliste politique depuis près de soixante ans : il a connu tous les présidents de la Ve République, observé et commenté l’action de tous ses ministres. Aussi, lorsqu’il est invité, samedi 20 mars, sur les ondes de RTL pour l’émission On refait la télé d’Éric Dussart, il a quelques anecdotes à fournir. Celles qui intéressaient particulièrement le journaliste face à ce ponte du commentaire politique : que faire face aux « mauvais politiciens », qui « désarçonnent » par leur incompétence ?

Alain Duhamel ne mâche pas ses mots : « Quand on regarde les leaders politiques, on ne se dit pas pour chacun ou chacune "voilà quelqu’un qui incarne un avenir radieux pour la France !’"». Fort de sa longue carrière, il admet humblement sa capacité à mesurer « assez bien ceux qui perceront durablement ou pas ». Parmi ces derniers, raconte-t-il, un ministre des Finances - dont il tait le nom en précisant que « ce n’est pas le plus célèbre, de toute façon » - l’a « vraiment désarçonné ». Face à « une question simple », ce dernier n'a pas su répondre, ne comprenant tout simplement pas le sens de cette dernière. « Il n’y avait rien à faire, il ne comprenait pas », se souvient, taquin, le journaliste septuagénaire.

Que faire face à un ou une ministre déstabilisant par son incompétence ou son manque de maîtrise de son sujet ? « Étiez-vous plus indulgent ? », lui demande Éric Dussart, aux côtés de Jade, sa (...)

Lire la suite sur le site de GALA

"Les cernes, les larmes, la fatigue" : Laure Manaudou se confie sur sa difficile période post-partum
"Je commençais à avoir peur" : quand Faustine Bollaert avouait être terrifiée par son mari
"On a peur de détruire ses enfants" : Audrey Crespo-Mara intime, évoque son divorce et Thierry Ardisson
"Une bérézina ! Emmanuel Macron a perdu son pari" : ce politicien pas tendre avec le président
"Il n'y a jamais eu de fierté à être ronde" : Amel Bent amincie, fait le point sur sa "Philosophie"