Alain Damasio : "En France, tout a été construit autour d’une infantilisation maximale des citoyens"

·1 min de lecture

Auteur de science-fiction engagé, Alain Damasio publie un conte adressé aux jeunes, "Scarlett et Novak", une parabole sur l’addiction aux smartphones. Parallèlement, Gallimard réédite ses précédents romans en poche. À cette double occasion, "Marianne" s’est entretenu avec lui pour parler politique, littérature et bataille des imaginaires.

Marianne : Sans trop forcer l’analogie, l’actualité que nous vivons n’est pas sans évoquer "la furtivité" : le traçage n’est plus une option taboue, la dépendance aux écrans et outils numériques inquiète les plus technophiles d’entre nous, la suspension des libertés fondamentales préoccupe même au sein de la majorité. Que vous inspire cette atmosphère générale ?Alain Damasio : C’est une atmosphère où le plus efficace des affects politiques, à savoir la peur — la peur du virus, la peur de la maladie, la peur de l’autre comme contagieux et contaminant — est exploité à plein par les pouvoirs en place pour faire passer des lois dont la seule utilité est de réduire un peu plus nos espaces de liberté. Au nom de la bienveillance, naturellement, d’une biopolitique qui vise à sauver le maximum de vies humaines — mais de vies quantifiées, pas qualifiées, ce qui revient à sacrifier la jeunesse et sa fougue pour quelques années de plus en Ehpad [Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, N.D.L.R.], à l’autre bout de la chaîne. Le traçage sanitaire pourrait être une excellente méthode pour limiter l’expansion du virus, à...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Nouvelle-Aquitaine : le Parquet national financier va enquêter sur la dernière campagne d’Alain Rousset

Le metteur en scène Alain Françon grièvement blessé à Montpellier

Motion de défiance contre la direction de 20 Minutes : "On va droit dans le mur"

"Détournement de fonds publics" en Nouvelle-Aquitaine : la plainte visant Alain Rousset est entre les mains de la justice

Nouvelle-Aquitaine : une plainte pour "détournement de fonds publics" vise Alain Rousset