Aladdin : "Will Smith avait son idée bien précise sur le Génie"

Propos recueillis par Thomas Imbert ([Url href='https://twitter.com/Thomas_Theory?lang=fr']@Thomas_Theory[/Url]) à Paris le 8 mai 2019
Alors que le célèbre classique Disney "Aladdin" s'offre aujourd'hui une nouvelle version en prises de vues réelles, nous avons eu la chance de rencontrer le réalisateur Guy Ritchie, qui nous a raconté cette aventure...

AlloCiné : Comment avez-vous abordé "Ce Rêve Bleu", la mythique séquence musicale et romantique en tapis volant entre Jasmine et Aladdin ?

Guy Ritchie : Évidemment, je connais très bien l’originale. Il y a quelque plans qu’on était obligés de garder tels quels. Ils sont iconiques, et ils auraient manqué au public s’ils n’avaient pas été là. Ils font partie de l’ADN du film, on ne pouvait pas les ignorer. Mais nous avons essayé de faire en sorte que ce voyage en tapis volant reste dans un monde un peu plus ancré, pour qu’Aladdin et Jasmine puissent visiter les magnifiques origines du Moyen-Orient plutôt que de partir explorer des montagnes enneigées. 

Qu'en est-il du Génie, emblématique personnage incarné par Robin Williams dans le dessin animé original, qui est cette fois-ci interprété par Will Smith ?

Will est un vrai personnage. Il avait sa propre idée bien précise de la façon d'aborder le Génie. Mon travail était en quelque sorte de l’encourager quand je sentais qu’il était sur la bonne voie. Lorsqu’il trouvait une nouvelle personnalité, mon boulot était d’encourager cette personnalité, sans toutefois marcher sur les plates-bandes de Robin Williams. Donc une fois de plus, il y avait une espèce de cohérence à faire en sorte que le résultat soit suffisamment familier, et suffisamment nouveau. C’est une approche que nous avons appliquée à toutes les séquences du film.

Parlez-nous de votre collaboration avec Alan Menken, compositeur original des célèbres chansons d'Aladdin qui a activement participé à ce nouveau projet...

C’était une collaboration enthousiasmante. Alan était rempli d’enthousiasme par rapport à ce film, et je peux travailler avec n’importe qui pourvu qu’il y ait de l’enthousiasme. Alan était très heureux d’intégrer ce projet, et de répondre à mes attentes. Et en retour, j’étais très heureux de répondre aux siennes. C’est quelque chose que nous avons partagé tous ensemble tout au long de ce projet. Chacun était aussi enthousiaste et passionné par ce projet que je l’étais moi-même. Cela facilite grandement la tâche.

(Re)découvrez la bande-annonce d'"Aladdin", en salles à partir d'aujourd'hui...