Aix-Marseille : la métropole épinglée pour sa gestion des déchets

·1 min de lecture

La métropole d'Aix-Marseille-Provence dans la tourmente. Alors que les autorités ont été obligées de réquisitionner des éboueurs, la Chambre régionale des comptes l'a épinglée sur sa politique de gestion des déchets. Depuis la naissance de cette collectivité en 2016, qui regroupe Marseille et 91 communes autour de la deuxième ville de France, "l'organisation de la collecte des déchets n'a fait l'objet d'aucune évolution majeure" et "aucune économie d'échelle ne peut réellement être mise en avant", a souligné la Chambre régionale des comptes de Provence-Alpes-Côte d'Azur dans un rapport rendu public jeudi.

Elle pointe des coûts de service "systématiquement au-dessus" de la moyenne nationale pour un nombre de tonnes de déchets collectés "en-deçà des objectifs imposés par la loi". Le rapport est très sévère sur le recyclage: "La collecte sélective des déchets voués à être recyclés ou valorisés ne représente à l'échelle métropolitaine qu'un peu plus de 20 kg/habitant/an, alors que la moyenne nationale se situe autour des 40 kg".

>> A lire aussi - Marseille : les poubelles débordent, bras de fer des éboueurs sur les 35h

Lors d'une conférence de presse, la présidente de la métropole, Martine Vassal (LR), a répondu "avoir un an pour travailler sur ce rapport", sans avancer de piste concrète. La chambre a relevé aussi les "fragilités" de l'organisation de la collecte, "dans un contexte où le temps de travail réglementaire n'est pas réalisé". Le rapport souligne ainsi la difficulté d'évaluer (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les Etats-Unis évitent une crise de la dette historique (pour l’instant)
Brexit : Jersey (Royaume-Uni) dénonce les mesures "inacceptables" et "disproportionnées" de la France sur le pêche
La stratégie économique post-Brexit de Boris Johnson sous le feu des critiques au Royaume-Uni
Seine-Maritime : des femmes de cantine piquaient la nourriture des enfants
Un professeur de droit dépose 18.000 requêtes contre le pass sanitaire, la CEDH les juge irrecevables

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles