Airbus va cesser la production dans une de ses usines espagnoles

·1 min de lecture
AIRBUS VA CESSER LA PRODUCTION DANS UNE DE SES USINES ESPAGNOLES

PARIS/MADRID (Reuters) - Airbus discute d'un plan de réorganisation visant à combiner les activités civiles et militaires de ses deux usines de Cadix, dans le sud de l'Espagne, sur un seul site, a déclaré un porte-parole du groupe européen d'aéronautique et de défense.

Ce projet, sensible sur le plan politique dans la mesure où ces deux usines emploient environ 800 personnes dans une région où le taux de chômage est relativement élevé, pourrait conduire à l'une des premières fermetures significatives d'usine dans les cinq décennies d'histoire de l'entreprise européenne.

Dans un contexte d'effondrement de la demande de très gros porteurs, qui a déjà conduit Airbus à abandonner la production de l'A380, le sort de l'usine andalouse de Puerto Real a fait l'objet de spéculations depuis plusieurs mois, puisque ce site produit des éléments de la queue de l'A380.

La proposition d'Airbus, qui fait l'objet de négociations finales sur des sujets comme l'investissement par exemple, permettrait d'éviter des licenciements contraints.

L'avionneur européen a déclaré qu'aucune décision n'avait été prise concernant le site au niveau duquel la production serait arrêtée mais un porte-parole a précisé que Puerto Real aurait de toutes façons un rôle dans le développement de la future technologie industrielle qui sera utilisée à travers son réseau européen.

Un représentant syndical a déclaré qu'avant de fermer l'une des usines locales, Airbus devait s'engager à conserver à Cadix des effectifs comparables à ceux recensés avant la crise sanitaire liée à la pandémie de COVID-19.

(Tim Hepher et Emma Pinedo ; version française Myriam Rivet, édité par)