Airbus, Renault : "On donne des milliards pour supprimer des emplois, c'est proprement scandaleux", juge Philippe Martinez

franceinfo
·2 min de lecture

"On donne des milliards pour supprimer des emplois, c'est proprement scandaleux", a dénoncé Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, vendredi 3 juillet sur franceinfo, après les suppressions de postes annoncées chez Airbus, Renault ou celles attendues chez Air France.

"Il peut y avoir des aides mais il faut que ces aides soient contrôlées", a-t-il estimé, alors que le gouvernement a notamment adopté un plan de soutien de 15 milliards d'euros au secteur aéronautique. Plus globalement, Philippe Martinez estime qu'"il y a beaucoup d'aides aux entreprises" sans "aucun contrôle". "Il y a des aides sur les apprentis, ça devrait être conditionné à une embauche, par exemple", a-t-il poursuivi.

"Pas attendre la rentrée"

Dans un entretien à la presse quotidienne régionale, Emmanuel Macron a averti que "la rentrée sera[it] très dure" et qu'il fallait s'y "préparer". "C'est maintenant qu'il faut agir, il ne faut pas attendre la rentrée", a réagi Philippe Martinez.

La priorité, selon lui, c'est de "rompre avec le chômage en arrêtant de supprimer des emplois et en faisant tout pour en créer". "Il y a des pistes que nous lui avons soumises au cours de nos deux rencontres, et pour l'instant, sur des dossiers très concrets (…) il n'y a pas de réponse", a-t-il regretté.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi