Airbus déçu que le gouvernement espagnol lui préfère Indra

1 / 2

Airbus déçu que le gouvernement espagnol lui préfère Indra

Le groupe aéronautique Airbus a durement critiqué la décision du gouvernement espagnol de lui avoir préféré l'électronicien de défense Indra comme coordinateur de l'industrie espagnole au sein du programme du futur avion de combat européen. L'Espagne a rejoint en juin dernier le programme franco-allemand de Système de Combat Aérien Futur (SCAF) qui doit intégrer à l'horizon 2040 un nouvel avion de combat, des satellites, des drones et d'autres appareils militaires. À la fin...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi