Airbnb reverse 58 millions d'euros aux communes : "Une sous-estimation évidente" pour le maire de Deauville

franceinfo

Philippe Augier, maire de Deauville (Calvados), a estimé vendredi 10 janvier sur franceinfo qu'on "ne pourra pas aller contre le phénomène Airbnb", qui va reverser 58 millions d’euros de taxe de séjour à 28 000 communes, plus du double qu’en 2018. "Une sous-estimation évidente", pour le maire qui regrette l'absence d'un "moyen de contrôle de la réelle occupation des différentes offres d'hébergement" par les plateformes de location de meublés touristiques.

franceinfo : Combien la ville de Deauville va-t-elle toucher de la part d'Airbnb ?

Philippe Augier : Cela ne nous a pas encore été annoncé. L'année dernière, nous avons touché 82 000 euros. 58 millions entre 28 000 communes même si on ne compte pas Paris, ça fait 2 000 euros par commune. On imagine bien que ça n'est pas la réalité des choses. Ce n'est pas la réalité des taxes de séjour. Vous savez que ce montant est déclaratif, c'est-à-dire qu'on n'a pas les moyens de contrôle. C'est Airbnb qui décide de combien ils vont donner aux différentes communes. Nous fixons le tarif de la taxe de séjour, mais nous n'avons aucun moyen de contrôle de la réelle occupation des différentes offres d'hébergement. Il est évident que tant que ce sera (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi