Airbnb : certains propriétaires "utilisent toutes les failles du système pour construire des hôtels déguisés"

franceinfo
Location des appartements en ligne : Paris s'attaque aux propriétaires

À Paris, les juges sont de plus en plus sévères à l'encontre des propriétaires qui louent de manière abusive leur logement sur Airbnb. La somme totale des amendes infligées par les tribunaux a été multipliée par 14 en un an, selon les informations exclusives de France Inter et du Parisien révélées vendredi 11 août. Sur franceinfo, Laurent Duc, président de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH), se félicite de ce "tour de vis" qui concerne les propriétaires "non vertueux".

franceinfo : Ce tour de vis vous satisfait-il ?

Laurent Duc : Il y a les vertueux et les non vertueux. Ce tour de vis traite les non vertueux. Les consommateurs ont le droit d'aller séjourner chez des particuliers qui font acte de commerce à un niveau personnel avec leur habitation principale. Aujourd'hui, les non vertueux utilisent toutes les failles du système pour construire des hôtels déguisés. Ces amendes sont bien à propos pour rappeler la loi.

Est-ce suffisant 25 agents pour sillonner la ville de Paris et contrôler les logements ?

C'est déjà très bien, car quand la taxe de séjour était collectée, il y avait un seul agent. C'est donc une bonne chose l'arrivée de 25 agents pour vérifier ces logements. Cela permet aussi de maintenir un habitat dans Paris. C'est une bonne chose.

Les hôteliers se sont-ils adaptés à ces nouvelles offres de logement type Airbnb ?

On a compris que le consommateur voulait partager, pas simplement avec un propriétaire, mais aussi avec les gens avec lesquels il loge. Les hôteliers savent s'adapter et offrir des lieux de vie à l'intérieur de leurs établissements pour que les consommateurs puissent partager. Les gens ne veulent plus être simplement dans leur chambre d'hôtel. Ils souhaitent aussi (...) Lire la suite sur Francetv info

Airbnb : les inspecteurs traquent les fraudeurs à Paris
Le succès d'Airbnb gagne les campagnes
Pourquoi Airbnb n'a payé que 92 944 euros d'impôts en France en 2016 ?
Louer son appartement sur Airbnb : un revenu de plus pour les propriétaires
Location des appartements en ligne : Paris s'attaque aux propriétaires

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages