Airbnb accepte de rembourser les dégâts causés chez un hôte… contre son silence

franceinfo
La plateforme Airbnb se lance dans la réservation de restaurants

Mauvaise publicité pour Airbnb. Le service de location de biens immobiliers entre particuliers a récemment dû gérer le cas de Luciano Dinulescu, raconte un article du site Observer (en anglais) publié le 29 mars. Cet hôte, inscrit sur la plate-forme pour louer son appartement londonien, a vu son bien complètement détruit par des utilisateurs d'Airbnb. Le coût des dégâts a été évalué à 6 400 livres, soit près de 7 500 euros. Problème : la réponse de l'entreprise n'a pas du tout été à la hauteur de ses espérances. Au contraire, elle aurait essayé de faire taire son client contre de l'argent. Franceinfo revient sur l'affaire.

Appartement ravagé, ascenseur cassé…

Tout commence par une courte location. Luciano Dinulescu propose de laisser son appartement pour deux nuits pendant les vacances de Noël, relate The Times (en anglais). "Ce que j'ai cru être une location (...) sans souci s'est transformé en une rave party avec 200 hooligans qui ont complètement détruit mon appartement", explique l'hôte à l'Observer.


Le lendemain, il retrouve son appartement sens dessus dessous, comme en témoignent les photos publiées par Observer. Le site décrit une soirée très arrosée, avec musique tonitruante, bagarres, drogues et alcool. "Ils se sont enfermés à l'intérieur, laissant quatorze policiers devant la porte, incapables de les sortir avant le lendemain matin", décrit Luciano Dinulescu.

Résultat : meubles, murs, table de billard et fenêtres sont endommagés. Les dégâts vont même au-delà de l'appartement, puisque Observer fait état d'un ascenseur cassé, de personnes évanouies dans les parties communes de l'immeuble ou encore de déchets étalés dans la résidence.

Des échanges interminables

L'hôte contacte immédiatement le service de réclamation d'Airbnb. Il remplit (...) Lire la suite sur Francetv info

Energie : les répartiteurs de frais de chauffages deviennent obligatoires
Guyane : la ministre des Outre-Mer s'excuse au nom de l'État
Culture : une sculpture inconnue de Rodin vient d'être dévoilée
Vêtements : une ligne pour enfants handicapés
Présidentielle : paroles de chômeurs

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages