Air France : quatre questions sur le nouveau plan de soutien financier de l'Etat pour sauver la compagnie

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

L'Etat français vient à nouveau au secours d'Air France. La Commission européenne a validé, mardi 6 avril, le nouveau plan de soutien financier de quatre milliards d'euros à la compagnie, alors que la France avait déjà soutenu l'entreprise à hauteur de sept milliards d'euros en 2020.

>> DIRECT. Suivez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19

"C'est une bonne nouvelle pour Air France et pour tous les Français", s'est enthousiasmé le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, mardi sur France Inter, alors que la compagnie aérienne est très affaiblie par l'épidémie de Covid-19 et la chute du trafic aérien dans le monde.

1Que contient ce nouveau plan de soutien accordé à Air France ?

Cette recapitalisation – ou augmentation du capital – de la compagnie se divise en deux parties. La première prévoit "la conversion du prêt d'Etat de 3 milliards d'euros déjà accordé par la France (en 2020) en un instrument de capital hybride", explique la Commission européenne dans un communiqué (en anglais). Le prêt, initialement prévu sur quatre ans, va donc être transformé en participation de l'Etat en "fonds propres" dans l'entreprise. La compagnie bénéficiera d'une période plus longue pour le rembourser. "C'était une aide provisoire, ces 3 milliards vont devenir une aide définitive", a résumé Bruno Le Maire, mardi matin sur France Inter.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi