Air France : deux pilotes en viennent aux mains en plein vol

Air France a annoncé que les deux pilotes impliqués dans l'altercation sont arrêtés. - Credit:NICOLAS ECONOMOU / NurPhoto / NurPhoto via AFP

« La Tribune » révèle un incident datant de juin dernier alors que le Bureau d’enquêtes et d’analyses s’inquiète de plusieurs comportements chez Air France.

Un rapport sévère et des incidents inquiétants. L'autorité française responsable des enquêtes sur les accidents d'avion a publié mardi un rapport dans lequel elle souligne la récurrence d'incidents lors desquels les règles de sécurité ont été ignorées par des équipages d'Air France. Ce rapport du Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) s'inquiète d' « une certaine culture installée chez certains équipages d'Air France qui favorise une propension à sous-estimer l'apport d'une application stricte des procédures pour la sécurité » et appelle la compagnie aérienne française à « remettre le respect des procédures au centre de la culture de sécurité de l'entreprise ».

Le BEA s'appuie notamment sur un incident survenu le 31 décembre 2020 lors d'un vol entre Brazzaville (Congo) et Paris à bord d'un Airbus A330. Une fuite de carburant détectée en altitude de croisière a conduit l'équipage à se dérouter vers l'aéroport de N'Djamena (Tchad) mais sans observer la procédure de sécurité « FUEL LEAK » qui prévoit la coupure du moteur du côté de la fuite. « La coupure du moteur […] a volontairement été omise par l'équipage », observe le rapport. « Cette décision a ainsi créé un risque important d'incendie et entraîné une diminution importante de la marge de sécurité du vol, l'incendie ayant été évité par chance », poursuit le BEA. Si la compagnie souligne le nombre « extrêmement limité » de vols Air France donnant lieu à des enquêtes, elle dit avoir observé « au travers d'un [...] Lire la suite

VIDÉO - Théories de fans : et si, Kevin de Maman j'ai raté l'avion était devenu le tueur de Saw ?