Air France : 8 000 emplois menacés par le plan de restructuration

La coupe est historique dans les effectifs de la première compagnie française, Air France. 8 000 à 10 000 postes devraient être supprimés, soit jusqu’à 20% des effectifs. Une conséquence directe de la crise du coronavirus. Ce plan sera présenté début juillet, mais les contours en sont d’ores et déjà dévoilés. Et toutes les catégories de salariés devraient être touchées, avec en première ligne les personnels au sol (6 000 postes). Les hôtesses et stewarts représentent 2 000 postes, tandis que 300 pilotes pourraient être touchés. Les départs devraient se faire sur la base du volontariat. De nombreuses compagnies touchées Le journaliste Clément Le Goff était sur le plateau du 19/20 pour commenter la situation. Et Air France n’est pas la seule compagnie touchée. "Ce sont des chiffres qui donnent le vertige : 45 000 départs déjà annoncés chez American Airlines, 22 000 chez Lufthansa, au moins 19 000 emplois supprimés chez Air Canada ou encore 12 000 chez British Airways. La liste est longue, et le coronavirus a déjà tué certaines compagnies", a-t-il décrypté.