« Un air d'enfant narquois » : François Hollande provocant avec Emmanuel Macron ?

·1 min de lecture

C’est l’image de ces commémorations. Ce mercredi 11 novembre, Emmanuel Macron présidait les commémorations annuelles sous l’Arc de Triomphe à Paris. Une cérémonie au cours de laquelle le chef d’État et François Hollande, son prédécesseur, ont échangé quelques mots, alors que les deux hommes entretiennent des rapports compliqués. Sur une séquence notamment diffusée par BFMTV, on peut entendre François Hollande demander à son successeur : "Ça va, c'est pas trop dur en ce moment ?"

Puis Emmanuel Macron répond à celui qui avait boudé les deux dernières commémorations du 11 novembre : "Merci d’être là. Je serais heureux qu’on en parle, qu’on ait un échange comme cet été". Il s’agissait alors d’un déjeuner en tête-à-tête entre les deux hommes. Dans les colonnes de l’Opinion, des macronistes fulminent au sujet de l’"attitude faussement joviale de François Hollande". Pour eux, "son air d’enfant narquois" est "de la provocation". "Il essaye de l’infantiliser" dénoncent-ils encore.

Un ami de François Hollande indique de son côté que les intentions de l’ancien président étaient bonnes : "Son interpellation, c’est une gentillesse de Français moyen, une formule de sympathie comme on en a en famille… Il n’y avait pas de malignité particulière." "Le message que j'essayais de faire passer était qu'il ne peut pas y arriver seul'" se justifiait François Hollande lui-même sur les ondes de France Inter.

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Gabriel Attal a tourné avec un célèbre réalisateur
Peter Phillips : le petit-fils d'Elizabeth II va renouer avec son ex-femme
Phil Collins, "un ermite puant" ? Il démonte les accusations "scandaleuses" de son ex-femme
Lady Kitty Spencer : un petit air de Diana
Le saviez-vous ? Blanche Gardin, ex-policière, a surveillé le domicile d'un ex-ministre