Air Antilles clouée au sol faute de maintenance

·1 min de lecture
La desserte aérienne des Antilles pourrait être compliquée ces jours-ci.
La desserte aérienne des Antilles pourrait être compliquée ces jours-ci.

Pas moins de huit manquements à la maintenance ont été constatés par l?Osac, l?Organisme pour la sécurité de l?aviation civile qui a la délégation de la Direction générale de l?aviation civile pour réaliser le contrôle technique des compagnies aériennes françaises et de leurs appareils. Cette mesure de suspension ne mettait pas immédiatement en cause la sécurité des vols, assure un proche du dossier, mais doit permettre à l?organisme de maintenance de Caire (Compagnie aérienne interrégionale express qui comprend Air Antilles Express et Air Guyane), de se mettre en accord avec la réglementation. Ce qui lui était demandé depuis près de neuf mois.

Aussi, les sept ATR 42/72 (40 à 70 sièges) et les quatre Twin Otter (19 sièges) de Guadeloupe ont été suspendus de vols. Ceux-ci desservent l?arc antillais (Martinique, Guadeloupe, Guyane, la Barbade, Miami, Haïti, République dominicaine, Saint-Barthélemy, Saint-Domingue et Sainte-Lucie). L?activité pourra reprendre dès qu?un organigramme et un planning d?entretien cohérents seront présentés. La maintenance d?un avion obéit à deux règles principales. Les visites techniques sont calées sur un nombre donné d?heures de vol mais aussi sur une durée de vie estimée (mensuelle, annuelle) d?un système. Les butées ne doivent pas être dépassées (sauf exception documentée). Le contexte actuel de chute d?activité liée à la pandémie pourrait inciter certains opérateurs à s?affranchir des contraintes calendaires de révision des av [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles