Meurtres, arnaque, disparitions... Bienvenue chez la famille Murdaugh

·2 min de lecture

Vous aimez la série «Succession»? Découvrez la famille Murdaugh qui défraie la chronique judiciaire en Caroline du Sud.

4 septembre 2021, 13h34 : le téléphone sonne au 911, le centre d’appel d’urgence de Caroline du Sud. Au bout du fil, un dénommé Alex Murdaugh. L’homme affirme s’être fait tirer dessus alors qu’il était en train de changer un pneu crevé de sa voiture, au bord de la route, pas très loin de chez lui. Un automobiliste l’aurait visé à bout portant. Une balle l’aurait blessé au bas du crâne. L’opérateur envoie alors la police et un hélicoptère de secours. Mais une fois sur place, ce que découvrent les enquêteurs ne colle pas du tout avec la version que Murdaugh leur a servie.

Sa voiture est un gros 4*4 Mercedes GLS noir flambant neuf : ce genre de véhicule ultra-luxueux, qui peut rouler des kilomètres après une crevaison, ne dispose pas de pneu de secours : pourquoi donc Alex a-t-il affirmé qu’il était en train de le changer ? Mais surtout, les policiers découvrent, juste à côté du véhicule, un couteau. Que s’est-il vraiment passé ? Face à la pression, Murdaugh finit par avouer, neuf jours plus tard. Oui, c’est lui qui a crevé le pneu de sa Mercedes. Et en effet, un coup de feu a été tiré, mais pas par un « automobiliste de passage ». En réalité, c’était un coup… monté par lui-même. Alex Murdaugh avait décidé de mourir « utilement », avec l’aide d’un ami, Curtis Edward Smith, bûcheron et homme à tout faire, à qui il a demandé de lui tirer dessus. Objectif : simuler un assassinat qui aurait permis à son fils aîné de toucher une prime de 10 millions de dollars de la part de sa compagnie d’assurance. Il affirme que son ami aurait obtempéré mais l’aurait simplement blessé. Curtis affirme de son côté avoir refusé de tirer mais qu’une balle serait partie alors qu’il tentait de prendre l’arme des mains d’Alex qui tentait de se(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles