Un aimant géant envoyé par la Russie, malgré les sanctions le programme Iter continue

La Russie a envoyé mardi vers la France un des six aimants géants prévus pour mettre en oeuvre le programme Iter sur la fusion nucléaire, l'un des grands projets scientifiques internationaux auquel Moscou participe toujours malgré les sanctions.