La rénovation énergétique, cette aide sociale qui a baissé au 1er mai

En tête de gondole des réformes du 1er mai, on retrouve l'augmentation du Smic. Pourtant, si certains combats ont porté leurs fruits, certaines dépenses vont s'alourdir pour les Français. En effet, le montant des aides à la rénovation énergétique ont chuté. Il existe principalement deux aides lorsque vous réalisez des travaux de rénovation énergétique . D'un côté, MaPrimeRénov' , qui ne connaît aucun changement. Mais c'est sur le deuxième levier que s'effectue la baisse sur les certificats d'économie d'énergie - un mécanisme créé en 2006. Ainsi, les CEE, vont chuter de 20 à 30%, selon les travaux engagés.

Un frein dans les travaux de rénovation énergétique

Prenons l'exemple d'une famille modeste qui souhaite mieux isoler sa maison, une fois les aides déduites, le reste à sa charge augmente de 25% en passant de 4.074 euros à 5.768 euros. Cette baisse intervient au pire moment : les prix de l'énergie, du gaz et de l'électricité explosent tandis que les familles sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans des travaux de rénovation.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

L'objectif étant de faire baisser leur facture de chauffage. Le ministère de la Transition écologique souhaite en fait toucher un plus grand nombre de familles pour accélérer les travaux de rénovation. Le problème, c'est que l'enveloppe n'a pas bougé. Donc mécaniquement, le montant des aides par famille diminue.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles