Aides publiques pour Air France-KLM : la compagnie est "en soins intensifs" et devra "revoir son périmètre d'offre"

franceinfo

La France et les Pays-Bas ont promis une aide d'environ dix milliards d'euros pour soutenir le groupe aérien Air France-KLM. L'Etat français versera pour sa part sept milliards d'aide publique. Air France est "en soins intensifs", a affirmé samedi 25 avril sur franceinfo Gilles Savary, ancien député PS et consultant spécialiste des transports.

>> Suivez les dernières informations sur la pandémie de coronavirus dans notre direct

Il y aura "des contreparties" aux aides, souligne Gilles Savary. L'urgence est "la survie" financière. La compagnie devra donc "revoir son périmètre d'offre en fonction d'une compétitivité internationale très compliquée".

Bruno Le Maire promet donc un prêt 7 milliards d'euros. Est-ce que ce sera suffisant ?

Je doute que ce soit suffisant. Il va falloir que la compagnie revoie son périmètre, parce que la crise ne va pas se limiter à l'étape du confinement puis du déconfinement. On ne sait pas quand les frontières vont se rouvrir. On sait que le tourisme va être très fortement impacté. En conséquence, c'est sans doute pour plusieurs mois, voire plusieurs années, que le transport aérien va subir cette crise hors normes, et dans tout le secteur aérien. Lufthansa a déjà commencé à supprimer un certain nombre de ses filiales, à réaménager ses vols intérieurs et à se séparer de sa filiale low cost Germanwings. Donc je (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi