Aides : le gouvernement renforce ses contrôles contre les fraudeurs

Le gouvernement promet de compenser les pertes de nombreux établissements qui doivent rester fermés à cause de la pandémie de Covid-19 grâce au fonds de solidarité. "Depuis avril, 14 milliards d’euros ont été versés à deux millions d’entreprises, au départ le fond de solidarité était réservé aux PME (petites et moyennes entreprises) avec une aide de 1500 euros, mais il a été étendu à toutes les entreprises qui ont perdu de l’activité, jusqu’à 200 000 euros par mois", explique le journaliste France Télévisions David Boéri sur le plateau de France 3, mardi 2 février. Plus de contrôles Mais certains en profitent ; le ministère de l’Économie annonce avoir mis au jour 300 000 dossiers possiblement frauduleux. "Dans la grande majorité des cas, il s’agit d’erreurs de déclaration", nuance le journaliste. "La fraude volontaire ne concerne que 3 millions d’euros indument versés, mais qui ont été recouvrés. Pour l’instant, cette fraude caractérisée est estimée à une trentaine de millions d’euros", ajoute-t-il. Afin de débusquer les abus et de les sanctionner pénalement, 50 agents ont été affectés à la vérification des aides, et 250 personnes devraient être embauchées.