Aides à l'achat de véhicules "propres" : six mois de sursis et nouveau bonus

·1 min de lecture

A quelques jours de la fin de l'année, le calendrier s'accélère. Entre échéances cruciales pour les constructeurs,prolongation des aides actuelles et arrivée d'un nouveau bonus, difficile d'y voir clair. D'où l'intérêt de noter sur un calendrier les prochaines dates clés.

Dès maintenant : 1.000 € de bonus pour les électriques d'occasion

On le savait dans les tuyaux, il est finalement arrivé sans prévenir : depuis le 9 décembre, un bonus de 1.000 € est accordé aux électriques d'occasion ! Réservé aux particuliers (sans condition de ressources), il impose trois exigences : que le véhicule (voiture ou utilitaire) acquis ou loué rejette moins de 20 g/km de CO2, qu'il ait au moins deux ans et que le bénéficiaire du bonus le garde au moins deux ans. Bien entendu, celui-ci est cumulable avec la prime à la conversion de 2.500 ou 5.000 € et avec les éventuels dispositifs d'aides locales.

Jusqu'au 30 juin 2021 : montant actuel des aides prolongé

Le décret n° 2020-1526 du 7 décembre entérine les promesses du gouvernement : les coups de pouce actuels, dont les montants devaient être réduits en janvier 2021, sont prorogés de six mois. Jusqu'au 30 juin prochain, on pourra donc prétendre à 7.000 € de bonus (5.000 € pour les pros) pour l'achat d'une électrique neuve facturée moins de 45.000 € ou à 3.000 € si elle coûte entre 45.000 et 60.000 €. Idem pour le bonus de 2.000 € dont bénéficient les hybrides rechargeables valant 50.000 € maximum.

Même (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Hyundai Ioniq 5 (2021) : premières pré-réservations en Europe
Nouveau Volkswagen Tiguan (2020) : l'hybride rechargeable à partir de 42.510€
Péages d'autoroutes : un malus pour les véhicules pollueurs ?
Toyota stoppe la production à l'usine de Valenciennes
Skoda : le volume du coffre se mesure avec des briques !
La Shelby Cobra 427 (1965) de Carroll Shelby mise en vente