"Pour aider les petites entreprises, l'État pourrait instaurer un revenu minimum vital temporaire face à l’urgence"

·2 min de lecture

Jean-Luc Ginder est économiste et co-auteur du livre "Phobiamanagement" (Éditions Persée, 2010). Il analyse la crise que nous risquons de traverser et propose des pistes pour y faire face.

Le « Nous, on s’en fout » semble être devenue une pensée répandue chez les Français, jeunes ou plus âgés, et pour toutes classes confondues. Cette formule qui pourrait paraître dépourvue de responsabilité et de sens de la réalité n’est peut-être qu’une manière d’exorciser ce qui arrive ou une façon de s’en dédouaner. Pourtant une crise sociale majeure est en route et les signes visibles en sont les nombreux mouvements sociaux.Le dilemme de chacun de nous est de réussir à concilier mentalement le juste pour l’individu que nous sommes avec le juste pour la collectivité à laquelle nous appartenons. Des Français refusent aujourd’hui d’apporter leur consentement à une gestion de la crise sanitaire confuse et de ce sillage ne donnent pas leur confiance à la gestion de la crise économique. Une incertitude dominante règne sur les Français qu’ils soient entrepreneurs ou représentants politiques et on arrive à une déstabilisation majeure apportant son lot de mécontentement, de colère sur fond d’incompréhension, déstabilisation amplifiée par le choc des emplois annoncé.Cette peur ambiante est justifiée. Environ 1 million d’emplois sont amenés à disparaître, c’est toute l’économie qui subit un choc et qui entraîne dans son sillage la disparition de nombreux petits commerces qui sont souvent...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République"Liberté-Egalité-Fraternité-Laïcité, voilà le combat !" : rendez-vous le 20 septembre place de la République20 septembre 1792, bataille de Valmy : naissance de la souveraineté du peuple, de la nation, ou des deux ?